Château de Fosse Sèche - Bio

Guillaume & Adrien Keller-Pire

Biodynamie

"J'avoue : le Château de Fosse-Sèche, dirigé par les couples Julie et Guilhaume Pire et Cécile et Adrien Pire, est l'un de mes producteurs de vins préférés non seulement à Saumur mais dans toute la France. Les vignes sont cultivées en agriculture biologique et biodynamique, et les vins blancs et roug...

Guillaume & Adrien Keller-Pire

Biodynamie

"J'avoue : le Château de Fosse-Sèche, dirigé par les couples Julie et Guilhaume Pire et Cécile et Adrien Pire, est l'un de mes producteurs de vins préférés non seulement à Saumur mais dans toute la France. Les vignes sont cultivées en agriculture biologique et biodynamique, et les vins blancs et rouges (Chenin Blanc et Cabernet Franc) sont brillants et légers et caractérisés par leur pureté, leur élégance et leur finesse exceptionnelles, ce qui leur confère un équilibre et une buvabilité presque inégalés."

Stephan Reinhardt – 14th Oct 2021 | The Wine Advocate

Fosse Sèche – un domaine ancien en avance sur son temps

Domaine viticole datant du Moyen-Âge, le Château de Fosse-Sèche à Vaudelnay, près de Saumur, est un vignoble modèle de la nouvelle Loire. Les moines bénédictins furent les premiers à planter de la vigne sur la propriété, il y a de cela 800 ans. Par la suite, durant le XVIe siècle, une petite chapelle ainsi qu'un pigeonnier sont construit sur la propriété. Au début du XXe siècle, le vigneron Paul Taveau reprend le domaine y tente une nouvelle expérience de vinification. De celle-ci, naît le Cabernet d'Anjou.

Le domaine appartient aujourd’hui à la famille Pire. Originaire de Belgique, la famille a travaillé et vécu de nombreuses années à Madagascar. Elle a démarré son projet en novembre 1998 et a depuis redynamisé l'un des plus anciens domaines de France. La propriété couvre aujourd’hui 45 hectares, avec actuellement 15 hectares consacrés à la vigne. Le reste est cultivé pour valoriser la biodiversité. Sensible depuis toujours au respect de la faune et de la flore, la famille a dirigé le domaine vers une agriculture biologique puis dans la biodynamie. Mais l’envie d’aller plus loin les a également amenés à reconstituer un véritable écosystème sur les hectares de propriété. Ainsi, 2 et 5,5 hectares sont exploités pour les jachères polliniques. De nombreuses espèces de fleurs et légumineuses y prolifèrent, attirant les insectes pollinisateurs, et permettant de fixer l’azote de l’air dans les sols. Ensembles, elles ameublissent et aèrent le sol et produisent de plus des graines pour les oiseaux.

Fosse-Sèche est devenue un lieu où le respect de la faune et de la flore est une priorité : on y trouve des oiseaux, des animaux, des insectes, des batraciens et des chauves-souris, et ils ont permis la reconstitution d'un écosystème. Au cours des dernières années, la famille a planté des milliers d'arbres, et le lieu-dit est devenu un paradis naturel pour les ornithologues ainsi que pour les amateurs de vrais ou authentiques vins de Saumur et leurs producteurs à l'esprit humain.

Mais les actions de la famille Pire ne se limitent pas à l’environnement, et sont également portées par un profond sens humain, que les frères ont indéniablement hérité de leur père, Baudouin Pire. Baudouin Pire a vécu et travaillé pendant 37 ans en Afrique de l'Ouest, construisant des puits dont l'eau a permis à plus d'un million de personnes de cultiver leurs propres légumes et de se nourrir. Il y a six ans, quelques semaines avant de s'installer à Fosse-Sèche, Baudoin décède. En mai 2012, ses fils ont repris le flambeau et ont créé en son honneur "Vive la Vie !", leurs meilleurs Chenin Blanc 2015 en magnums. 2 000 bouteilles, dont la vente continuera le projet de puits de leur père pour les années à venir. Chaque année, la famille met en vente 150 bouteilles. Au final, le projet est de construire 65 puits au total, "un pour chaque année de la vie de Papa", précise Guillaume. Au lieu d'avoir à parcourir des kilomètres avec leurs mères jusqu'au village voisin pour aller chercher de l'eau, les petites filles vont à l'école, comme leurs frères. « Une meilleure éducation créera peut-être à l'avenir une relation nouvelle, meilleure et égalitaire entre les femmes et les hommes », espère Julie Pire, l'épouse de Guillaume. Avec le produit de l'impressionnante 2015, deux puits pour un total de 360 ​​familles pourraient être construits via un fonds de dotation.

Les Vins

Fosse-Sèche se situe au bout du plateau de Brossay, petit village d'environ 300 habitants. "Ce plateau est une curiosité géologique dans cette région. Il est composé d'un sol jurassique ne contenant pas de calcaire libre mais des pierres à silex et de l'oxyde de fer piégés dans ces graves de silex en complète dégradation", m'a expliqué Guillaume lors de ma visite. « L'emplacement du vignoble est légèrement bombé et offre donc une exposition fraîche et venteuse. Ajouté à la chaleur du sol due à l'effet du silex, cela donne aux vins de Fosse-Sèche une rectitude toute particulière.

Fosse-Sèche n'a plus utilisé de barriques depuis 2007, et tous ses vins sont vinifiés dans des œufs de béton et des amphores de grès. Je ne me souviens pas avoir goûté un vin ici ces dernières années contenant plus de 12% d'alcool, et les vins ont tendance à en contenir encore moins. Les vins sont fermentés avec des levures naturelles et vieillis sans ajout de SO2 jusqu'à la mise en bouteilles, où ils obtiennent un total modéré de 15-25 milligrammes par litre.

Le terroir joue un rôle important dans la typicité recherchée des vins de Fosse-Sèche. Comme l’explique Guillaume Pire "Ce plateau est une curiosité géologique dans la région. Il est composé d'un sol jurassique ne contenant pas de calcaire libre, mais des pierres à silex et de l'oxyde de fer piégés dans ces graves de silex en complète dégradation". Ces sols pauvres permettent de créer des vins plus droits avec beaucoup de minéralité, véritable signature du domaine, et un produit final proche du terroir. Les rouges, notamment, sont marqués par un côté graphite, mine de crayon, rose fanées ou encore encre.

L'équipe

C’est en 1996 que Guillaume et Adrien, leur mère Françoise et leur beau-père Ueli quittent leur vignoble à Madagascar. En 1998, Françoise, Ueli et Guillaume s’installent à Fosse-Sèche où ils seront rejoints par Adrien en 2010.

Guillaume : Après une enfance à Madagascar, il choisit la Suisse pour faire ses études de viticulture et oenologie. Une fois ses diplômes obtenus, il rejoint Françoise, Ueli et Adrien pour un tour de France à la recherche d’un vignoble où poser leurs valises. Dès leur arrivée à Fosse-Sèche c’est le coup de foudre : ils tombent amoureux de l’endroit. Véritable passionné de vin et d’écologie, il prend en main la vinification et la commercialisation des vins du domaine.

Adrien : Frère jumeau de Guillaume, il passe également son enfance et son adolescence à Madagascar. En 1996, il se dirige vers la Belgique, son pays d’origine. Après l’obtention de son diplôme d’agronomie, il travaille comme conseiller technique et chef de projet au Centre Interprofessionnel Maraîcher des Isnes, puis en tant que gestionnaire de dossiers à la Direction Générale Opérationnelle de l’Agriculture, des Ressources Naturelles et de l’environnement à Namur. C’est en 2010 qu’il décide de rejoindre le reste de la famille et de s’installer à Fosse-Sèche. Adrien gère le travail à la vigne, l’administration et la comptabilité.

Cécile : Egalement belge d’origine, Cécile passe son enfance entre Namur et Charleroi. Après des études d’histoire de l’art et d’archéologie, elle travaille au Service du Patrimoine culturel du Ministère de la Communauté Française de Belgique, à Bruxelles. Elle quitte son pays en 2010 pour venir en France rejoindre Adrien et partager sa passion. Sensibilisée depuis son enfance au respect de la nature et au contact avec la terre, elle s’occupe des vignes de Fosse-Sèche et participe à toutes les étapes de la vinification avec Guillaume.

Julie : Franco-tchèque d’origine, Julie passe son enfance à Madagascar et dans de nombreux autres pays. Après des études de langues (anglais et espagnol) elle poursuit des études de communication à Paris. C’est en 2010 qu’elle arrive dans le Saumurois pour rejoindre Guillaume. En 2012, elle commence à travailler à Fosse-Sèche. Julie s’occupe de la partie administrative du domaine et de la communication.

C’est dans une ambiance familiale que les deux couples travaillent et vivent désormais à Fosse-Sèche, tous complémentaires les uns des autres avec un but commun : faire partager leur passion pour le vin et la nature.

Détails

Château de Fosse Sèche - Bio 

Il y a 16 produits.
par page
Résultats 1 - 12 sur 16.