Sven Fröhlich

Sven Fröhlich

Sven Fröhlich est l'un des nouveaux projets les plus intéressants des Grisons. Sven, 54 ans, est originaire de la mer Baltique en Allemagne, mais il est en Suisse depuis 2004, date à laquelle il est devenu vigneron après d'illustres stations à Studach, Liesch, Gantenbein, Lipp, Christian Hermann, Schloss Salenegg et Georg Schlegel....

Sven Fröhlich

Sven Fröhlich est l'un des nouveaux projets les plus intéressants des Grisons. Sven, 54 ans, est originaire de la mer Baltique en Allemagne, mais il est en Suisse depuis 2004, date à laquelle il est devenu vigneron après d'illustres stations à Studach, Liesch, Gantenbein, Lipp, Christian Hermann, Schloss Salenegg et Georg Schlegel. Depuis 2015, il produit du Pinot Noir, les trois premières années comme passe-temps, mais depuis le millésime 2018, en tant que vigneron indépendant avec des parcelles à Fläsch et Jenins. Étant donné que ses exploitations sont très petites, Sven doit également acheter des raisins, mais uniquement auprès de producteurs où il peut déterminer ce qui est fait, quand et comment. Toutes ses vignes ont entre 30 et 45 ans. La récolte se fait à la main dans de petites caisses de 13 kilogrammes. Les raisins sont normalement égrappés, alors que le taux de grappes entières reste compris entre 2% et 20%. En 2019, il n'y avait que 2% de grappes entières, histoire de donner un peu de structure ; en 2018, il y en avait 20 % et en 2017, 10 % (2021 : 7 %). Le moût commence à fermenter spontanément dans des stalles de 1 000 litres après un ou deux jours, et les seuls aides qu'il utilise sont deux petits radiateurs pour amener la température à au moins 12 à 15 degrés Celsius. Pendant la fermentation, la température maximale est de 28 degrés. Le temps de brassage varie entre sept et 12 jours. Avec la température, Sven trouve que c'est le meilleur moyen de préserver l'élégance du fruit. Le pressurage est adapté au millésime, mais pas plus de 1,2 bar. Après un mois en cuve inox, les vins sont soutirés en barriques d'un an (François Frères, Rousseau et Chassin) des domaines sélectionnés et restent non traités pendant un an. Ce n'est que lorsque la température remonte que la fermentation malolactique s'installe et qu'une fois celle-ci terminée, le vin est soufré pour la première fois. Jusqu'à présent, tous les sites sont conservés séparément avant d'être assemblés. "En procédant de cette façon, j'espère plus de complexité", déclare Sven, qui embouteille après encore deux mois en décembre ou janvier, toujours sans filtration.

Stephan Reinhardt  / Wine Advocate

 

Détails

Sven Fröhlich 

Il y a 4 produits.
Résultats 1 - 4 sur 4.