Réserva Especial Rouge No 4 150cl

Vin de Pays du Gard

176,00 CHF

Fiche technique

COULEUR : Rouge
APPELLATION : Vin de Pays du Gard
PROVENANCE : France - Languedoc
VITICULTURE : Agriculture BIODYNAMIQUE
CEPAGES : 50 % Carignan, 25% Mourvèdre, 25 % Grenache et Syrah
STYLE DE VIN : Vin de grand terroir
PRODUCTEUR : Rémy Pédreno
CONDITIONNEMENT : Caisse bois 6 bouteilles

Plus d'infos

Cette cuvée est considérée par Rémy Pédréno comme un véritable aboutissement. Assemblage des millésimes, la recherche porte sur une ossature minérale, tranchante, qui donne au vin une allonge remarquable, mais aussi une puissance assez phénoménale. Et quand on dépose le verre et qu'on s'étonne de cette grande tension, cette superbe fraicheur, Rémy nous dit que c'est vraiment ce qu'il recherche, c'est la quête qu'il poursuit.

Reserva Especial N°4

Millésime 2012 à 2015, elle a été mis en bouteilles en 2016

Reserva Especial N°5

Millésime 2012 à 2016, elle a été mis en bouteilles en 2017

Reserva Especial N°6

Basée sur le millésime 2015 sublime les caractères des millésime 2012 à 2016, et quelque millésime antérieurs. Elle a été mis en bouteilles en 2018

VIGNOBLE

5,5 Ha : 50 % Carignan, 25% Mourvèdre, 25 % Grenache et Syrah
Densité moyenne : 4 000 pieds/ha
Age moyen des vignes : 30-35 ans
Taille : gobelet languedocien et double cordon de Royat
Terroir : marnes calcaires sur argilo-limono-siliceux
Coteaux : expositions Nord, Est et Sud-Ouest

CULTURE

Culture naturelle sans pesticides ni produits de synthèse
Certification Agriculture Biologique (ECOCERT 2011)
Travail mécanique du sol, enherbement naturel

VENDANGE

Précoce et manuelle
Eraflage partiel
Rendements moyens : 30 Hl/ha

VINIFICATION

Levures indigènes
Cuve ouverte, pas d'extraction
Durée : 10 à 15 jours
Entonnage par gravité

ELEVAGE & MISE EN BOUTEILLES

Elevage de 18 mois sur lies fines
1/3 en demi-muids (6 Hl)
1/3 en muids (12 Hl)
1/3 en foudres (30 Hl)
Mis en bouteilles sans collage ni filtration.

DEGUSTATION

Robe rubis à reflets violacés, éclatante et limpide
Nez racé et complexe de garrigue (laurier, cade, épices douces), fruits rouges et noirs,
notes élégantes de cuir frais
Bouche ample et fraîche, tanins fourrés magnifiques, fruit très pur et grande minéralité
Longue finale, sur du velours
Potentiel de Garde : supérieur à 20 ans

RESERVA ESPECIAL

C’est l’histoire de ceux qui cultivent la terre,

D’un pays, d’un labeur aux aléas soumis.

Nous sommes à la fin du siècle des Lumières,

En Rioja Alta, mystérieuse alchimie.

De rares vignerons, inspirés, oniriques,

Vont révolutionner ce qu’on faisait la veille.

Au lieu de proposer leur vin dans des barriques,

Pour la première fois il le mette en bouteilles.

Un beau jour l’un d’entre eux prévoyant de nature,

Se dit qu’il serait bien de conserver un peu,

En vue d’améliorer les récoltes futures,

Plus longtemps dans les foudres une part de vin vieux.

Il le fait chaque fois que l’année le permet,

Et qu’il la reconnait sincère et singulière.

Au bout de quelques temps, il est enthousiasmé,

Par toutes ces saveurs, par toutes ces matières.

Et c’est là qu’une idée – ô juste récompense -

Lui vient à son réveil, miracle d’inconscience :

Rajeunir un vieux vin par un vin nouveau-né,

Eduquer l’innocent par le vin affiné.

Et la magie opére. Intime convergence

Des rêves les plus fous avec l’intelligence :

L’assemblage incarnait d’une façon sublime

Les dons et qualités de chaque millésime,

Le corps, l’esprit, le coeur, la juste identité

De tout ce qu’on voulait à la propriété.

Ce vin représentant le plus noble idéal,

On lui donna ce nom : Reserva Especial.

Oui, ce vin n’est qu’histoire, amour, obéissance,

Bonté, passion, efforts, plaisir, persévérance.

Faire ce vin pour moi c’était plus qu’une envie,

C’était nécessité vitale d’harmonie :

Connaître ce qu’on a, tout ce qui dans la vie,

Donne un sens, un chemin, ouvre sur l’infini.

Peut-être était-ce aussi pour la joie sans pareille

De sentir communier autour d’une bouteille,

De chanter les yeux clos cette fraternité,

Etincelle qui crée un bout d’éternité.

 

                                                                                 A mon père Roch (1934-2015)

                                                                                   Rémy Pédréno