Ratafia de champagne

Aÿ Grand Cru Solera 1990 - 2013

49,00 CHF

Fiche technique

COULEUR : Ambré
APPELLATION : Aÿ
PROVENANCE : France - Champagne
CEPAGES : 70% Pinot noir 30% Chardonnay
GARDE : 50 ans
DISPONIBILITE : En stock
STYLE DE VIN : Vins doux
PRODUCTEUR : Henri Giraud
CONDITIONNEMENT : 1 bouteille

Plus d'infos

La méthode Solera consiste en un empilement de barriques sur plusieurs hauteurs. Le premier niveau, sur le sol, est nommé solera. Les autres niveaux sont nommés première, deuxième, etc, criadera.

Le vin en fin d'élevage destiné à être mis en bouteilles, est soutiré de la solera. La quantité de vin enlevée est remplacée par celle des deux barriques situées au-dessus. Ainsi de suite jusqu'à la hauteur maximale qui est complétée avec du vin jeune.

Patiemment, les jus les plus fruités, prélevés des meilleures cuvées, ont été élevés en petits fûts de chêne puis, ainsi assemblés, autour d’un cœur de Pinot noir d’Aÿ.

 

Composition                                                      

Moûts de seconde presse débourbés au froid, stabilisé à la fine (eau-de-vie de vin) puis élevés en petits fûts de chênes, selon les règles de la soléra.

Robe

La robe est très chaleureuse, rappelant les très vieux Champagnes ou les vins liquoreux de plus de trente années. Ambrée, avec de jolis reflets cuivre, presque rouges.

Nez

Le premier nez puissant de cerise confite, d’épices chaudes (curcuma), et d’amande. Puis l’expression devient plus complexe et fine : le chocolat, l’écorce d’orange confite, les cerises à l’eau-de-vie et la gelée de coing avec une pointe de cannelle. et peu à peu « le rancio » classique des grands vins mutés.

Après aération et quelques degrés, les fruits secs (abricot), la poire pochée et même le moût de raisin se manifestent. Comme si ce Ratafia de champagne rajeunissait en se réchauffant ! Une tenue à l’air extraordinaire que l’on appréciera au mieux entre 10/15° de service.

Bouche

Très souple et lisse, nous sommes immédiatement sous l’emprise de sa texture caressante et onctueuse. Cette plénitude se confirme tout au long de la dégustation, puis peu à peu le beau tempérament champenois de ce Ratafia vient rafraîchir l’ensemble. Cette douceur de fin d’été nous apporte des arômes gourmands d’abricots secs, de cacao et de cerise. La finale est longue (8 à 10 secondes), pure, avec une très jolie pointe d’acidité qui laisse la bouche parfaitement nette.

Accords

A table, la magnifique onctuosité de texture et la grande complexité aromatique permettent d’envisager des accords flamboyants avec les foies gras, les viandes confites salées - sucrées (tajine, gibiers aux fruits), les fromages les plus gras, les croûtes lavées par exemple accompagnées de confitures (Langres, Maroilles, Livarot, Munster, Epoisses…), les pâtes pressées non cuites (Cantal, Tomme) et bien sûr toute la gamme des desserts, jusqu’à l’après repas avec quelques mignardises.