Rhône Nord 

Il n'y a aucun produit dans cette catégorie.

Sous-catégories

Domaine Coursodon

A la fin du XIXème siècle, Antonin et son père Jean-Augustin donnent naissance au Domaine Coursodon. Pour faire connaître leur production, Antonin se fait ambassadeur des vins Coursodon et participe régulièrement dès 1930 aux foires aux vins. Dans les années 50, le fils Gustave prend la suite des affaires familiales. Il commence par vendre son vin à Paris, vin qu'il expédie en tonneaux par le trains aux cafés de la capitale. C'est alors que Gustave, homme de carctère et de talent, relève un nouveau défi : commercialiser son vin en bouteilles. Gustave fait figure de pionnier. Au début des années 70, son fils Pierre vient le rejoindre. Il réimplante la vigne sur des parcelles en coteaux autrefois délaissées au profit de vignobles plus faciles à travailler. Mais la qualité et la spécificité des vins Coursodon seront à ce prix d'efforts et d'exigence. Jérôme, cinquième génération de vignerons rejoint l'exploitation en 1998. En élaborant des vins fins et élégants, Jérôme marque le Domaine de son empreinte et se plaît à dire que "c'est la somme de petits détails qui fait la différence". Si les vins du Domaine Coursodon sont aujourd'hui quasi irréprochables, ils le doivent à cette recherche constante d'excellence qui a animé toutes les générations de Coursodon

Domaine des Lises

Le domaine des Lises est situé sur la commune de Beamont-Monteux, dans l’appellation Crozes-Hermitage, à quelques kilomètres au sud de Tain l’Hermitage. A sa tête, vous trouverez Maxime Graillot, digne héritier de son père qui s'était taillé une belle réputation autant grâce à ses vins que par son activité au sein de l'appellation. Farouchement indépendant, le jeune Maxime a préféré créer sa propre structure en achetant quelques arpents de jeunes vignes avec un encépagement des plus simples : uniquement de la syrah.

Il possède aujourd'hui 5 hectares de Crozes-Hermitage et, à terme, souhaite vinifier dans d'autres appellations. Les méthodes de culture sont traditionnelles avec travail des sols à la charrue et rejet des intrants chimiques, dans une logique de rendements très modérés, entre 35 et 40 hectolitres par hectares.

Pour parfaire ses vinifications et trouver son propre style, Maxime Graillot a multiplié les expériences à l'étranger, notamment en Californie, pour y puiser de l'inspiration et trouver sa propre voie. Vu la qualité croissante de ses vins, nous sommes en droit de penser qu'il est bien loin d'être perdu.

Domaine Levet

Le domaine a été créé en 1929 avec la plantation de la première parcelle en Côte Blonde, pour se transmettre ensuite sur quatre générations.

Aujourd’hui, Agnès Levet marche dans les pas de ses parents Nicole et Bernard Levet. Elle perpétue la tradition d’un grand vin de garde respectueux de son terroir.

Nos vignes de syrah en Côte Rôtie sont plantées sur plus de 4 hectares en terrasses sur des côteaux schisteux, exposés Sud–Sud-Est. Elles sont réparties sur plusieurs lieux-dits de la commune d’Ampuis : Côte Blonde, Côte Brune, et Landonne pour les plus fameux, mais aussi Chavaroche Mollard, Baleyat, Truchet, Fongeant et Leyat.

Elles sont plantées en « petite serine », l’ancienne variété de syrah propre au terroir d’Ampuis qui donne de petites grappes qualitatives. Nous pratiquons d’ailleurs depuis les années 90 la sélection massale, qui consiste à produire de nouveaux plants de vigne à partir de nos propres bois de taille.